« The Sea Within » by Themselves

« The Sea Within » by Themselves

Du fin fond de l'océan personne ne vous entendra et ce n'est pas si mal...

sea-with-in

Aqueux glouglou

       Du fin fond de l’océan, personne ne vous entendra crier ou même chanter et ce n’est pas plus mal car cet album fourre-tout par excellence représente malheureusement l’échec artistique le plus cuisant de l’année 2018. Annoncé à grande pompe par le label ‘Inside Out’ comme le super groupe de 2018 (super car ‘The Sea Within’ n’est autre que l’association d’au moins trois très grands ténors du genre, Marco Minnemann-le batteur géniale du sieur Steven WilsonRoine Stolt-le génial guitariste mélodique de ‘The Flower Kings’ et ‘Kaipa’, duo complété par l’immense Daniel Gildenlöw, Vocaliste de ‘Pain Of Salvation’), ce dernier ne fera que quelques vagues au long de trois morceaux inspirés: le crépusculaire ‘Ashes of Dawn’, le flower power ‘Broken Cord’ et le narratif instrumental ‘Sea Without’. Le reste ne remuera que la vase du non sens, du manque d’inspiration que l’on essaie de cacher à grands coups de superpositions de thèmes intermédiaires sans aucun intérêt. Les quatre morceaux glissés en bonus nous rappellent paradoxalement à quel point ce voyage aquatique aurait pu être merveilleux… 
Problèmes de calendrier commun au sein de ce groupe formé pour l’occasion, de cohésion artistique ou tout simplement manque d’inspiration ? 
Le fait est que nous assistons indubitablement à un naufrage artistique. Allez un petit coup du magnifique ‘Ashes of Dawn’ avant de reprendre la mer et de s’imaginer en direction d’une toute autre destination, leur prochain album peut-être ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu