« Manifesto of an Alchemist », The Flower Kings

« Manifesto of an Alchemist », The Flower Kings

Pourquoi la dernière oeuvre du maitre m'a laissé insensible?

 Je vous remercie de m’avoir posé la question.  Peut-être qu’après trois longues années d’attente, je m’attendais à un retour éclatant, à un uppercut à vous laisser sur le carreau, à une révélation similaire à celle qui vous fait « entrer en religion » (me dit on), peut-être que j’en attendais trop au final ?

Et au lieu de ce voeux pieux (vous remarquerez que nous restons dans le répertoire religieux), je ne découvrais qu’une nouvelle variation du répertoire déjà très familier des « THE FLOWER KING« .

Allez ROINE, la base était déjà là, tu aurais pu faire cent fois mieux et moi, réviser un peu mes attentes.« Manifesto of an Alchemist » sonne un peu au final comme un rendez-vous manqué.

Allez pour la route, un petit coup de "Dark Fascist Skies" du sublime 'Desolation Rose'

Laisser un commentaire

Fermer le menu